Tournée de Quêteux 2019

Y’en n’aura pas de facile

[Tournée de Quêteux, jour 20, la suite]

Ouf, c’en n’était pas une facile. (Trois-Rivières est officiellement ma bête noire en auto-stop)

Il m’a fallu environ 6h pour faire 130km. Voici la recette:
-Marchez 10 minutes jusqu’à une bretelle d’accès à l’autoroute A40;
-Attendez 30 minutes devant la dite bretelle, pour attraper un covoiturage qui vous fera faire 3 sorties (c’est déjà ça de pris);
-Réalisez que vous avez été déposé dans un semi-No man’s land et attendez 1h pour ne voir que 4 voitures passer;
-Rencontrez un policier qui vous fait comprendre que vous n’êtes pas le bienvenu dans ce secteur;
-Prendre votre mal en patience, sourire et le remercier pour la marche qui s’en suivra;
-Marcher 1h jusqu’à la prochaine sortie d’autoroute;
-Attendre 1h en face de la dite bretelle, en hésitant entre la A40 et la rte 138, à chaque véhicule qui prenait l’autre route;
-Trouver un chauffeur vous fait faire 30 minutes de route jusqu’à la sortie pour Joliette;
-Marcher, et trouver une mignonne petite tortue! (Photo à l’appui. Quelle race???);
-Attendre 40 minutes;
-Faire 5 minutes de route;
-Débarquer dans Joliette dans ce qui est tout sauf un bon endroit pour faire du pouce;
-Prendre son mal en patience;
-Attendre 40 minutes;
-Prendre son mal en patience;
-Se résigner à changer de lieux, marcher, puis se faire barrer la route par un véhicule, avancer à sa fenêtre, apprendre que la passagère est la fille de l’un des hôtes chez qui je vais (finir par) conter ce soir;
-Faire 20 minute de route en ayant déjà l’impression d’être arrivé.
-Épuisé, faire une sieste, se réveiller au jour 20 version B: Avoir le privilège de conter pour une famille de 50 personnes qui ne s’étaient pas revues depuis des années, rencontrer mes hôtes qui sont des mordus du conte, manger de la tarte Rhubarbe et sucre à la crème fait par Mamie (digne de mention).

Mon seul regret est de ne pas avoir invité le policier à la soirée de conte, je crois que ça lui aurait fait du bien, un conte et de la tarte… et j’aurais eu un lift en partant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *